Passion

Aujourd’hui un petit billet sur un thème qui embrase : la passion amoureuse.

La passion se caractérise, selon moi, par une propension à s’enflammer brusquement pour une relation. Les émotions et sentiments prennent le dessus sur toute décision raisonnée et murement réfléchie. La personne passionnée en amour se laisse complètement submerger par ses sentiments : elle subit son amour.

Définition de notre ami Wiki : Passion vient du latin patior signifiant souffrir, éprouver, endurer autrement dit un ensemble d’états dans lesquels un individu est passif, par opposition aux états dont il est lui-même la cause. Ce sens ancien est resté et un nouveau sens en est dérivé.

En effet, de nos jours le mot passion est aussi employé pour parler d’une émotion qui est plus forte que nous (que l’on subit, pour ainsi dire, passivement), comme dans l’expression avoir une passion pour quelque chose ou pour quelqu’un.

On pourra donc considérer que la passivité d’une femme passionnée (j’entends par là quelqu’un qui se laisse dominer par ses pulsions de façon hasardeuse) est complètement opposé à la démarche active d’une séductrice (c’est à dire quelqu’un qui détermine à quel résultat elle souhaite arriver).

Il est d’ailleurs assez difficile de mettre en pratique les techniques de séduction au sein d’une relation marquée sous le sceau de la Passion.

Pourquoi ? Parce que les passionnés se laissent emporter par des sensations parfois un peu illusoires et laissent de côté toute réflexion utile pour maintenir leur relation. Clairement : elles se laissent dépasser par les évènements et emporter dans le tourbillon des émotions, au gré de leurs pulsions et envies du moment.

En quoi est-ce un problème ? La passion finit par s’essouffler au bout d’un certain temps (assez rapide). Et si rien n’a été mis en place pour accrocher vraiment le coeur de l’autre, la relation peut se terminer un peu brutalement sur un coup de tête du passionné (qui suit ses états d’âme à la lettre).

En effet, souvent on confond passion et coup de foudre/amour fort, ce qui fausse complètement la donne. Si vous tombez sur un passionné, il vous laissera le jour où sa flamme se sera un peu amoindrie en pensant qu’il ne vous aime plus !

Ainsi on pourrait résumer l’état d’esprit du passionné de la façon suivante :

Passion = sensations fortes = impression d’un amour fou et inédit, qu’on est tombé sur l’âme soeur personnifée

Passion éteinte = sensations disparues = impression qu’il n’est plus amoureux, et que l’autre n’est pas le partenaire attendu (et donc que son âme soeur se trouve ailleurs, qu’il doit continuer à la chercher)

Ses déductions sont basées uniquement sur des sensations de « superficie » procurée par la passion, donc assez faussées (que ça soit dans la déduction 1  » il s’agit de mon âme soeur » que dans la déduction 2 « finalement ça n’est pas mon âme soeur » ).

C’est comme d’être convaincu que les seuls plats qui ont du goût sont les plus épicés et qu’ainsi les autres n’ont aucun goût et aucun intérêt. On peut aimer les épices, mais aussi les autres plats et pour des raisons différentes. Et on peut aussi se dire que manger épicé tous les jours n’est pas forcément la solution pour aimer tous ses repas dans une vie, mais peut être tout simplement savoir cuisiner différents plats ensemble. 🙂

Il est indispensable de comprendre que l’amour et la passion sont deux notions bien distinctes, même si fortement semblables par les sensations que cela procure. La passion est l’art de s’enflammer rapidement et le passionné se base uniquement sur des sensations éphémères. L’amour est beaucoup plus profond et durable, peut être un peu plus « réfléchi » et il s’agit donc moins de « sensations de superficie ».

Néanmoins une passion peut se transformer en amour durable 🙂

, , , ,

  1. #1 par Tatiana le janvier 27, 2012 - 9:37

    Waouh ! C’est exactement ce que je me disais… Et je pense que c’est la raison de pas mal de divorces, finalement. 😦

  2. #2 par Ly le janvier 27, 2012 - 9:45

    Coucou Tatiana !

    Ravie que mon billet fasse écho à tes impressions personnelles 🙂

    Pour ma part je pense que la raison de beaucoup de séparations est plus largement le fait de faire erreur sur qui l’on est et ce que l’on recherche, et donc se tromper de partenaire ou se méprendre sur qui il est lui aussi (ou le découvrir tardivement), voire même le fait de ne pas se mettre ensemble pour les bonnes raisons. Mais c’est un avis personnel.

    Merci de lire mon blog 🙂

    A bientôt !

  3. #3 par Sonia le avril 9, 2015 - 10:52

    Hello,
    En lisant ton article, je me rends compte à quel point la passion me manque ! Normalement, ce sentiment fou ne dure pas plus d’un mois, à moins de l’entretenir. Cela me rappelle mon adolescence ; rempli de fougue, je me laissais tenter ici et là ! Je suis d’accord avec ta réponse au commentaire de Tatiana. Tout le monde sait ce qu’est la passion, c’est uniquement temporaire. Les gens prennent parfois des décisions avec trop de hâte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :