Le faux-décontracté

Vous avez probablement déjà été confrontée à cette situation où un prétendant fortement intéressé et motivé décide du jour au lendemain d’être beaucoup plus détaché pour ne pas dire distant. La question que l’on va tenter d’élucider aujourd’hui est : pourquoi ?

Bien souvent le réflexe est de se dire très basiquement : « il ne me contacte plus ou devient distant parce qu’il a changé d’avis, dorénavant il n’est plus intéressé« . Il est vrai que les hommes sont traditionnellement considérés comme « binaires » : c’est blanc ou noir, c’est oui ou non. Leurs réponses tranchées et leurs attitudes directes ne nécessitent en général pas d’interprétations farfelues.

MAIS, force est de constater que parmi nos hommes d’aujourd’hui, une bonne partie ont désormais une façon de penser et de réagir qui s’est « féminisée ». Ils sont désormais un peu plus sensibles et également un brin plus stratèges. Peut être par souci de pouvoir mieux rivaliser avec la traditionnelle « fourberie » féminine ?

Comment reconnaître un homme dit « sensible » ?

– Bien souvent il a évolué dans un environnement féminin très tôt (sœur ou mère très présente, meilleure amie, cousines…) ; rappelons simplement que l’environnement affectif de l’enfance et le schéma familial influence beaucoup notre fonctionnement amoureux et sentimental.

 – Il a eu beaucoup de copines, en particulier de longue date (peu de célibat) : souvent cela explique sa propension à comprendre la psychologie féminine mais aussi à en avoir adopté certains traits.

 – Il parle facilement de ce qu’il pense ou ressent : les conversations abstraites ne l’effraye pas au contraire ; à l’inverse de l’homme « basique » qui privilégie le concret souvent au détriment de la communication.

 – Il a une meilleure faculté à l’introspection (auto-analyse) et à la remise en question (corriger leur comportement pour mieux faire plaisir) qu’un homme dit « basique ».

 – Il a une excellente mémoire des détails, alors que généralement un homme « brut de décoffrage » se contente de l’essentiel, sans fignolages ni nuances. Cet état d’esprit de l’homme basique lui vaut de « zapper » toute information qu’il estime ne servir à rien.

 – Parfois même il peut être assez soigné, avoir un côté métrosexuel et méticuleux.

– Egalement, il peut aussi avoir des goûts dits « féminins » comme aimer le sucré et supporter peu l’alcool. Même si ces préférences sont associées aux filles, il s’agit surtout d’une préférence pour les sensations agréables et douces.

 Pourquoi devient-il brutalement distant ?

Maintenant que nous avons brossé le portrait du cas qui nous intéresse, voyons son fonctionnement amoureux. En effet, l’homme basique ne chercherait pas à se compliquer la vie : une fille lui plaît il la contacte, et quand ce n’est plus le cas il ne la contacte plus.

L’homme « sensible » est plus subtil dans son approche, voire tourmenté. Ainsi, cette sensibilité lui fait ressentir de façon plus intense les émotions ou sentiments, ce qu’il tente de maîtriser au mieux en particulier lorsqu’il ne sait pas encore à qui il a vraiment affaire, à savoir au début. Et pour un homme se maîtriser signifie moins se dévoiler, moins se confier, moins s’emballer et donc sembler moins présent.

Ainsi, si votre cas est un homme dit « sensible » et que subitement il décide de devenir distant, prenez-le positivement car cela signifie qu’il essaye de contrôler ce qui commence à le dépasser : c’est la méthode du « faux décontracté »Afin de se donner une certaine contenance et un air détaché, voire pas trop investi, il devient presque silencieux (mais pas complètement mort non plus, juste beaucoup plus lent, très très lent), semblant calculer sa réponse après un certain délai ou quelques relances…

Ce phénomène est encore plus flagrant lorsqu’il suit une période d’échanges intensifs et même de rapprochement mutuel : c’est une prise de distance immédiate qui rappelle l’élastique de John Gray dans Mars & Vénus.

Comment réagir ?

L’objectif recherché par cette attitude est à la fois de se maîtriser lui-même mais aussi de tester vos motivations, vérifier qu’il ne s’est pas emballé tout seul. Votre réaction peut dépendre de ce que vous souhaitez envoyer comme message. Pour ma part je suggère une réaction en deux temps.

1. Dans un premier temps, tomber volontairement dans son test, ce qui devrait être aisé car c’est la plupart du temps la réaction réflexe.

Concrètement : Si après une prise de contact il reste silencieux, le relancer (une seule fois), voire s’inquiéter un peu si pas de réponse (par exemple en changeant de mode de communication : au lieu du sms, un appel avec message vocal). Attention : rien de plus que ces 2 tentatives, qui en plus de votre premier contact font déjà 3 fois. Pour l’ultime et dernière fois, ne jamais négliger le pouvoir du message vocal : il prime sur l’écrit, en particulier si vous prenez votre voix la plus gentille et inquiète du monde.

 2. Dans un second temps, appliquer l’effet miroir c’est à dire faire exactement la même chose : devenir plus distante aussi, et mettre du temps à répondre à sa prochaine prise de contact. Imitez-le de façon très flagrante afin qu’il comprenne que c’était l’objectif. Ne pas le nier s’il vous en fait la remarque. Exemple : « Si ça ne tenait qu’à moi je t’aurais écrit dans la minute, mais tu as fixé d’autres règles du jeu… ». Le mieux étant de faire preuve d’une certaine franchise qui cassera ce cercle vicieux.

Il est important je pense de ne pas rester dans la phase 1 c’est à dire le harceler ou être toujours à l’initiative de la prise de contact.

  • D’une part car il pensera que c’est une bonne méthode à maintenir, et vous serez toujours à sens unique : à le contacter la première ou à le relancer, quand lui se contentera d’attendre.
  • D’autre part parce que l’effet miroir a toujours été la meilleure méthode pour faire comprendre concrètement ce qui peut déranger dans une certaine attitude, simplement en l’imitant.
  • Enfin, on sait qu’il n’est pas du tout séduisant de courir après quelqu’un, même s’il fait exprès de vous délaisser. A la longue il peut réellement se lasser de vous, aussi flatteur que votre intérêt puisse être pour lui.

Vous l’aurez compris : la méthode distante et faussement décontractée est une technique privilégiée plutôt par des hommes sensibles qui se préservent en s’éloignant subitement, sans complètement disparaître de la circulation, simplement en étant beaucoup moins réactif et se faisant plus attendre dans ses réponses qui gardent malgré tout une certaine intensité ou affection. (Le cas du mec qui disparaît sans demander son reste est tout simplement quelqu’un qui vous zappe.)

, , , , ,

  1. #1 par chicachazac le juillet 17, 2012 - 5:01

    Bonjour 🙂
    Je me demandais ce que vous entendiez exactement par « sans disparaître totalement de la circulation » ? Je veux dire, comment on différencie qqc qui se distancie de qqn qui a changé d’avis ?
    Et que veut dire « disparaître sans demander son reste ?
    Aussi, j’aurais aimé savoir, combien de temps on doit suivre l’effet miroir avant de comprendre qu’il a juste changé d’avis et que ce n’est plus de la distance ?
    Merci de me répondre 🙂
    Et merci pour l’article, il m’aide bcp

    • #2 par Ly le août 4, 2012 - 3:32

      En notre for intérieur, on sait très bien quand quelqu’un ne veut plus nous voir, ou quand il dit une chose en pensant l’inverse. Néanmoins, si tu n’arrive pas à avoir confiance en ton intuition pour le savoir et que tu crains soit de te bercer d’illusion, soit de louper certaines subtilités, voici quelques éléments qui peuvent t’aider.

      – « Sans disparaître totalement » : Il s’agit de quelqu’un qui ne veut pas complètement fermer la porte en étant tjrs dans les parages, physiquement ou virtuellement (réseaux, applications, chats…). Ses actions vous semblent légèrement calquées sur les vôtres, comme une imitation.

      – « Disparaître sans demander son reste » : C’est du jour au lendemain, sans vraiment d’explication, le mec ne vous adresse plus la parole et n’est plus vraiment dans le champ de vision. Il fait sa vie et s’en fout de la votre. Il n’y a aucun élément qui permet de penser qu’il s’intéresse à vous, même dans votre dernier rendez-vous. (Pressé de rentrer chez lui, n’a pas cherché à remettre ça, n’a pas envoyé de message spécifique = s’en fout clairement.)
      Si vous l’avez dans vos réseaux, vous le voyez flirter allègrement avec n’importe qui et ajouter de nouvelles connaissances très très souvent (attention à ne pas confondre avec l’ajout stratégique de 2 nanas en 3 mois qui ne ressemblent pas à grand chose, pour tenter désespérément de rendre jalouse sa cible -_- Une méthode que les mecs affectionnent… sans comprendre que ça ne fait qu’énerver l’autre.)

      – L’effet miroir peut être (et surtout paraître) très long selon les cas… car les plus coriaces à ce jeu là sont les mecs très fiers OU qui ont eu l’habitude que la fille leur mâche le travail. Ils ne savent pas vraiment reconnaître qu’ils se sont trompés, n’ont pas l’habitude de faire le premier pas, et encore moins de s’excuser… Mais attention à ne pas chercher à leur faciliter la tâche car ça ne serait pas leur rendre service ! Néanmoins, ne sachant pas vraiment ton histoire, mes conseils restent très évasifs !
      En principe tu ne dois rien faire de plus après l’effet miroir, car la balle est alors dans son camp.

      – Par contre tu peux appliquer la méthode de Kate Middleton : sortir avec des amies t’amuser et ne pas oublier de faire en sorte que ça se sache, (sans forcément faire dans la délurée/déjantée: juste se montrer épanouie et entourée, accessible à d’autres célibataires). Cela fait accélérer la réflexion de ta cible. [Je l’appelle ainsi car c’est exactement ce qu’a fait K lorsque son prince l’a abandonnée quelques mois sous prétexte de doute. Il s’est vite ravisé en voyant dans la presse qu’elle s’occupait joyeusement sans lui… Parce qu’il a eu peur de la perdre.]

      Attention : ne pas tenter de faire jouer la jalousie de façon trop directe. Les rivaux potentiels doivent être « suggérés » mais pas affichés. C’est à dire que s’afficher avec des mecs c’est le meilleur moyen de se tirer une balle dans le pied. Par contre, montrer qu’on peut avoir un certain succès (jolie, avec ses copines, éventuellement complimentée) SUGGÈRE que l’on a probablement du succès. La cible prend conscience par son imagination qu’il y a danger, mais n’est pas complètement découragé en pensant que la page a été belle et bien tournée.

      – Comment savoir que le mec a juste changé d’avis : il est complètement mort à vos yeux, n’a fait aucune action suspecte ou ambiguë (directe ou indirecte), semble aussi entretenir un rapport de séduction avec plusieurs filles… Mais pour moi, si tu te poses la question, c’est que ton cas n’a pas été très clair dans ses attitudes ou propos. Or, quelqu’un qui zappe c’est facile à voir et à comprendre, ça ne nécessite pas d’interprétation ni de prise de tête.

  2. #3 par Claire le août 9, 2013 - 7:13

    Bonjour,
    Afin d’être sure que votre article correspond à ma situation, j’aurais voulu vous exposer mon cas, et ainsi arrêter de me prendre la tête indéfiniment.
    Il y a un bon moment j’ai rencontré un homme, nous avons « flashé » l’un sur l’autre et nous nous sommes vus plusieurs fois sans jamais oser faire un pas, même si nous connaissions notre attirance mutuelle. Puis un jour, il ne m’a plus donné de nouvelles. Quelques mois plus tard, j’ai tenté de le recontacter, et il m’a expliqué que lui même ne comprenais pas sa réaction, qu’il avait eu peur mais surtout tord. Quoi qu’il en soit, après une reprise de contact, il est devenu de plus en plus démonstratif, presque « accro ». Il m’a dit clairement qu’à terme, il voulait une relation avec moi, j’avais des nouvelles tous les jours, des petits mots très mignons, des compliments, de longues discussions qui durent toute la nuit.. Puis vint le jour où nous nous sommes enfin revus. Ce fut une très bonne journée, il m’a fait comprendre qu’il voulait très vite me revoir, il m’a envoyé un sms disant qu’il avait adoré cette journée, m’avait trouvée pleine de charme et qu’il aimait vraiment passer du temps avec moi. Mais après ce rendez-vous, il est subitement devenu nettement plus distant…Nous nous sommes revus une seconde fois, où il a réclamé que nous nous revoyons très vite, et le lendemain je lui envoie un sms pour lui proposer de se revoir la semaine suivante. Je n’ai eu aucune réponse jusqu’à ce que je le relance la veille du jour proposé, il accepte puis quelques heures plus tard me dit finalement qu’il ne pourra pas car il avait initialement quelque chose de prévu, et qu’il était vraiment désolé. Depuis je n’ai aucune nouvelle, et je n’ose pas le contacter de peur de l’étouffer et en même temps, j’ai peur qu’il ait changé d’avis. Que dois-je faire?
    Merci de m’avoir lue,
    Claire.

    • #4 par Malika le janvier 22, 2018 - 12:29

      C’est juste un loser le mec
      Il veut joué à du suis moi je te fuis
      C’est un séducteur 🤦‍♀️

  3. #5 par Malika le janvier 22, 2018 - 12:28

    Merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :