Flatter sa virilité

Si la femme occidentale a réussi à s’imposer comme l’égale de l’homme ces dernières années, elle en est presque devenue trop autoritaire. En effet, bien des femmes tiennent les rennes de leur relation en décidant de tout : que ça soit la façon de concevoir le foyer, l’emploi des sorties, le choix des destinations de voyage et même le comportement idéal de leur compagnon… C’est l’hyper-femme : elle gère tout, elle est partout, elle EST le couple.

Paradoxalement, elle se surprend parfois à espérer une certaine résistance de la part de son homme, un esprit d’initiative et de prise en main de la situation. Logique : quel est l’intérêt d’être deux si seule une voix s’exprime vraiment ? Cette ambivalence, ces questionnements tendent à nous rendre plus énigmatiques encore aux yeux de nos partenaires, perplexes : « les femmes ne savent décidément pas ce qu’elles veulent« .

La bonne séductrice, celle qui souhaite voir sa relation fonctionner sur le long terme n’est pas selon moi celle qui use d’autorité et abuse de son emprise sentimentale. Bien au contraire, est suffisamment rusée pour comprendre l’intérêt de flatter la virilité d’un homme.

Matthew McConaughey joue régulièrement le rôle d'un macho sympathique... Sa virilité est au cœur de sa séduction.

Parce que les femmes les préfèrent virils

Rappelons tout d’abord l’impact d’une image virile sur l’attraction d’une femme envers son compagnon : celui qui vous fait vibrer est-il réellement celui qui vous obéit au doigt et à l’œil ?

L’attirance est le corollaire de l’admiration : on est attirée par une personne que l’on admire, que l’on respecte et parfois même que l’on craint. On est à l’inverse refroidie par ce que j’appelle « l’homme-serpillère » : celui qui reste à vos pieds et ne fait rien par lui-même et sans votre autorisation.

Ne castrez pas involontairement votre homme en imposant invariablement vos règles et en décidant de passer « boss de la relation », car ça sera néfaste pour vous comme pour lui.

Encouragez-le bien au contraire en considérant dès le départ qu’il maîtrise la situation (même si ce n’est pas tout à fait le cas), car cela lui donnera suffisamment confiance pour qu’il soit emprunt d’un esprit d’initiative. Ce regard que vous portez sur lui lors des premiers mois de la relation déterminera l’homme qu’il sera avec vous.

Exemples, en début de relation :

Ne pas revoir en détails en quoi il aurait pu mieux procéder, comme un professeur qui corrige une copie, mais au contraire le remercier de ce qui a été fait.

– Ne pas souligner ses erreurs ou ses défauts, mais à l’inverse remarquer ses atouts et les choses qu’il a bien accomplies

Ne pas dénigrer ses idées ou s’en moquer, mais en tenir compte ou y apporter éventuellement sa touche personnelle

Parce qu’ils se sentent meilleurs et ainsi le deviennent

Flatter la virilité d’un homme est primordiale également pour l‘image qu’il a de lui-même au sein de votre couple. Il n’est pas évident pour eux non plus de savoir à quel saint se vouer, depuis que nos schémas familiaux sont devenus obsolètes : la femme d’intérieur et l’homme d’extérieur ne sont plus de mise.

Aux côtés d’une partenaire trop autoritaire, qui surveille ses faits et gestes à la loupe, l’homme se perd. Il ne veut être ni macho, ni « soumis » : comment trouver un juste équilibre ?

Ne sachant plus où se positionner, il se sent confortable uniquement dans l’univers bien structuré et hiérarchisé de son travail. Pire : il peut même finir par fuir la question en se vouant davantage à sa carrière.

En se sachant compris, accepté et respecté votre compagnon ne sera qu’encouragé à donner le meilleur de lui-même. Valorisé, il sera confiant pour vous impressionner davantage par force de propositions. Il est important de laisser à son compagnon un rôle décisionnaire, ce qui ne signifie pas qu’il est seul à décider !

Si à l’inverse c’est un homme dénigré, ridiculisé ou abaissé, cela l’atteint dans son égo et amenuise sa confiance en lui. Il n’est alors que l’ombre de lui-même, craignant chacune de vos réactions et n’osant plus suggérer et surprendre.

L’homme dévalorisé n’agit plus et reste passif, vidé de son aura masculine. Il considère à la longue qu’agir n’a pas d’intérêt : « de toute façon, ça ne sert à rien car elle n’est jamais contente… ».

Attention toutefois à ne pas sombrer dans un déséquilibre en faveur exclusive de l’homme et n’oubliez jamais de mettre vos limites !


Bon courage et merci à tous ceux qui me lisent ! Ly

, , , , , , , , , , , , , ,

  1. #1 par Peter le février 5, 2011 - 2:05

    ah l’image, c’est le film que j’ai vu hier justement en seconde partie de soirée 🙂

    • #2 par Ly le février 7, 2011 - 9:58

      Hanté par ses ex 🙂 Bien vu !

  2. #3 par Jean-Louis le février 6, 2011 - 9:18

    Bonjour,
    je lis régulièrement votre blog que j’apprécis. Je suis tout à fait d’accord avec cet article qui fait écho à mon expériance vécue avec ma compagne. La théorie comme vous l’exposez est très juste, l’application à la vie quotidienne est bien plus difficile! Les occasions de briser la confiance de l’autre sont tellement nombreuse que sa releve de l’acrobatie! Les hommes ont du mal à se positionner aujourd’hui et les femmes tout autant, les schema traditionnels de la famille étant obsolète et les modes de vie très différents. Que me conseillez vous à une femme pour regagner la confiance de son homme quand les évènements on été trop loins ?

    Bonne continuation
    Jean-Louis

    • #4 par Ly le février 7, 2011 - 10:20

      Merci Jean-Louis pour vos lectures assidues, j’en suis flattée 🙂

      Regagner la confiance lorsque les évènements ont été trop loin ? Très difficile. Pour moi, cela demande :
      – Une très grande sincérité, au cœur d’un dialogue ouvert où tout le monde se livre et chacun admette ses erreurs
      – Une volonté ferme de faire bouger les choses, caractérisée par un véritable changement de comportement ou une concession flagrante (un « sacrifice »)
      – Des excuses mutuelles
      – Le pardon, en particulier pour celui qui se sent le plus lésé : il est important de repartir sur des bases saines et neuves, sans rancune amèrement conservée dans un coin de son coeur.

      Tout réside dans l’art de faire oublier, doublé de la volonté d’oublier… pour mieux passer à autre chose.

  3. #5 par Adelyne le mars 16, 2011 - 4:50

    Coucou Ly 🙂
    Alors plus de news de notre bloggeuse préférée?

    Moi je voulais savoir quel film d’amour bien romantique tu conseillerais? Ou encore un bon bouquin bien romantique ou encore qui fasse réfléchir sur l’amour?
    bref bisous à toi 🙂

    • #6 par Ly le mars 24, 2011 - 8:48

      Coucou !

      Merci pour ce petit mot, c’est vrai que j’ai disparu de la circulation dernièrement mais je suis privée de mon internet pendant quelques temps !
      Pour un film, je ne sais pas trop quoi te conseiller car ça dépend de ce que tu as déjà vu !

      Mais disons que ceux qui m’avaient bien plu (et que je n’ai pas encore cité sur Piment Sucré) étaient :
      – Dans un ton léger et avec des personnages jeunes, « Elle est trop bien », qui se rapproche un peu de « Sexe Intentions », au niveau de l’histoire : la morale en est qu’il faut se méfier des apparences ou creuser un peu sous la surface permet parfois de tomber amoureux.
      – Un grand classique reste pour moi « Autant en emporte le vent », plus vieux et d’une autre époque : l’héroine s’obstine à se croire amoureuse d’un homme qui la délaisse et passe à côté d’une vraie passion – ou en quoi la fixation nuit à déterminer ses vrais sentiments.

      Sinon dans le genre comédie romantique et plus récent, il y a :
      – « Ce soir je dors chez toi » : il traite de façon drôle de la crainte typiquement masculine d’emménager avec sa copine.
      – « Un mariage trop parfait » : peut-on ignorer ses sentiments amoureux pour favoriser sa carrière ?

      Dans le style un peu fiction et très émouvant, genre « Ghost », tu as :
      – « Si seulement… », très émouvant : lorsque la perspective d’une mort proche de l’être aimé nous font revoir nos priorités.
      – « Entre deux rives » : comment le manque et la distance avec l’être aimé attise les plus grandes passions.

      Là je n’en ai mis que quelques uns, c’est sans compter tous ceux que je dois encore regarder ! 🙂

      Côté lecture, ma bible reste le bien connu Mars & Vénus : accessible à tous et rapide à lire il jette les fondamentaux des rapports hommes-femmes et répond à bien des questions ! [Les Hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus] Cela dit il ne faut pas tomber dans le cliché et savoir qu’on a tous notre authenticité.
      Pour des romances, je creuserais la question pour la prochaine fois !

      Biz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :