Favoriser une rencontre dans les transports

Aujourd’hui, un thème qui s’adressera surtout aux célibataires inquiètes de ne pas avoir encore de chéri à leurs côtés. Je veux développer une des raisons qui peut nuire à une rencontre, alors que vous semblez si géniale à fréquenter (mais alors pourquoi?!).

Je vais détailler une vision bien personnelle de l‘état d’esprit favorable à une rencontre. En quoi avoir une certaine attitude provoque les rencontres ou à l’inverse l’isolement, sans même s’en rendre compte ?


Un signal d’indisponibilité oppose une barrière à la rencontre

Dernièrement je suis souvent dans les métros parisiens aux heures de sortie de bureaux, ce qui m’a permis de réaliser une erreur flagrante. Les filles sont accaparées par tous leurs joujoux technologiques (i-pod, i-phone, blackberry…), surement pour éviter de s’ennuyer ou ne pas se sentir trop seule (abondance de textos à une copine par exemple). Je suis désolée d’être celle qui vous l’annonce, mais il va falloir se faire moins geek à ces moments-là et attendre un vrai moment de solitude pour ces activités!

Pourquoi avoir l’esprit manifestement occupé est une faute stratégique lorsqu’on est célibataire ? Parce que l’on n’affiche pas une pleine disponibilité pour être abordée. Si nous semblons adsorbée par une occupation, aucun garçon sensé (ou timide) ne voudra nous déranger, en particulier s’il n’est pas classé parmi les lourds : les plus intéressants resteront poliment à l’écart! Les lourds eux, ils ne se gêneront pas.

Résultat de cette occupation systématique, vous vous dites : « mais pourquoi c’est toujours les nazes qui viennent me coller, alors que je suis manifestement occupée (exprès) ?! Et vous ne réalisez pas toujours qu’être occupée pour se débarrasser d’un naze, c’est aussi envoyer un signal d’indisponibilité au gentil mec assis un peu plus loin, dont les œillades vous auront peut-être échappées… En prime, vous envoyez le message de la fille accro’ au portable, rebutant en séduction. [Et non pas comme on croit, le message qu’on a une vie sociale mouvementée. C’est fini, ce bluff ne prend plus puisque tout le monde le fait.] Au contraire, différenciez-vous des autres et surtout réintégrez le monde qui vous entoure !

Vous avez déjà vu une rencontre avec le bon mec se créer de la façon suivante ?

*Et il s’approcha tendrement d’elle pour lui retirer son écouteur de l’oreille, lui enlever le portable de la main… et pouvoir enfin lui dire que…* ah mince c’est déjà sa station ! *Et il fila avant que les portes ne se referment sur sa saccoche !*

Non, évidemment. Il n’y a QUE dans vos rêves qu’il est possible que le bon mec réunisse toutes les qualités:

1. de vous plaire, 2. de trouver le courage de vous aborder (disponible ou pas), 3. de s’imposer malgré votre air occupé (ou préoccupé?), 4. de se décider avant d’arriver à son arrêt.

C’est très important pour vous de bien prendre conscience de cela dès aujourd’hui. Arrêtez de croire aux clichés de films d’amour (= fiction), où le mec est parfait et fait tout ce que vous espérez . Il faut l’y aider un peu !

La bonne attitude : disponibilité et empathie prononcée

En public, ne cherchez pas de façon maladive à vous occuper les mains, les yeux ou les oreilles… à moins d’être vraiment isolée ! Mains, yeux ou oreilles sont autant d’instruments de séduction ou des récepteurs de signaux importants. Occupés à faire autre chose, ils sont neutralisés et vous devenez donc fermée aux opportunités. Vous l’avez compris : ça n’éloignera de toute façon pas du tout les indésirables, mais uniquement les « bons potentiels ». Restez « aware« , ou profitez-en pour rêvasser à la limite.

Mon conseil : observez même avec une attention emprunte d’empathie les gens qui rentrent dans la rame (les vieux, les moches, tout le monde !)  ça vous obligera à être attentive, mais surtout à afficher que vous êtes ouverte à un contact (regard, sourire, parole). Cet état d’esprit là vous distinguera parmi toutes celles qui resteront fermées, mais surtout facilitera la tâche de votre futur date, du bon mec (celui qui cherche son courage dans votre attitude). Enfin, raison « désintéressée » : c’est plus sympa un métro où les gens se « calculent » un minimum entre eux (on est civilisées oui ou non?).

Cette attitude permanente doit être une forme d’entraînement pour le moment où c’est le canon de vos rêves qui débarque dans la rame. Parce que bouder puis sourire subitement à un mec beau, c’est suspect (un peu trop flagrant/rentre-dedans) et peu glorieux (les moches d’à côté n’ont pas droit au cheese alors?). Il y a un petit côté intéressé un peu embarrassant. Mieux vaut miser sur le sourire sincère; ce sourire valable pour tout le monde, de la fille tout simplement sympathique est tellement positif et donc beaucoup plus charmeur !

——–

Pourquoi les « nazes » m’abordent et non pas les bons mecs ?

La différence entre le naze et le bon mec est en réalité surtout personnelle. Le « naze » ne vous plaît pas mais vous aborde quand même, bien souvent sans tact (mais si c’était un autre avec la même phrase, alors ça aurait du charme)… et les vrais lourds insistent malgré un refus qui vous semblait clair.

Mais comment distinguer ce naze limite lourd du bon mec qui ose pour vous draguer? Ne serait-ce pas assez subjectif ? C’est donc à vous de faire le tri par la suite, par un refus poli (mais très clair) quand il ne vous plaît pas et une conversation quand il vous plaît.

Attention toutefois : parfois le bon mec peut être non loin de la scène et si vous semblez trop crue dans un rejet, il peut déduire qu’il ne veut pas prendre le risque d’un râteau pareil lui aussi. Préférez donc un rejet gentil mais ferme. Nul n’ose aborder les hystériques.

*Exception pour les gros boulets bien sûr… (on apprendra comment les détecter de loin et les semer efficacement avant même qu’ils ouvrent la bouche)

——–

Les signaux d’une fille disposée à un contact visuel et plus si affinité – dans les  transports

Notre comportement a une éloquence que l’on néglige souvent, pourtant très utile en séduction. Par comportement j’entends surtout : gestuelle, regards, posture etc…

Pour favoriser vos rencontres :

Ne vous cachez pas dans un petit angle, le prince ne viendra pas vous chercher à la loupe ! [Attention à ne pas confondre avec la fille qui s’affiche de façon un peu trop ostentatoire (limite vulgaire ou hautaine) près de la barre métallique centrale. Impressionnante = inaccessible aussi.] L’idéal : visible sans en faire trop, mais surtout attentive.

– Ne passez pas votre temps de trajet à farfouiller frénétiquement votre sac, vos affaires, ou votre portable

Croisez les regards d’autres passagers, anodinement, plutôt que d’éviter de les considérer, et sans fixer bien sûr. C’est important de vaincre sa réserve bien avant le moment crucial du contact visuel avec le bon mec, où l’enjeu est plus grand donc la timidité aussi.

Affichez un air sympathique, et pour cela n’hésitez pas à oublier les pensées de choses qui vous énervent. C’est mieux aussi pour la santé. [Personne ne flashe sur un air renfrogné ou boudeur.]

Evitez d’être négligée : vous pouvez faire tout ce que j’ai suggéré plus haut, mais ça s’annulera avec un air de « je m’en fous de prendre soin de moi« . Comment prendre soin d’une relation lorsqu’on se néglige soi-même ?

Ne minimisez pas l’importance d’être préparée, entraînée « à blanc » sur le tout public : hommes et femmes, jeunes ou vieux, beaux ou pas. Distribuez vos sourires et votre sympathie comme si vous en aviez beaucoup trop (ça déborde). On est mieux dans sa peau, confiante, amicale avec autrui, donc on est prête à séduire.

Règle d’or : Pour séduire une personne en particulier, il faut savoir séduire en général. – Ly®


Sortez de vos bulles de rêveries pour concrétiser vos rêves de rencontres !

A bientôt 🙂

Ly

PS : Ce post évoque la disponibilité dans le sens d’une ouverture d’esprit affichée pour favoriser la rencontre. A ne pas confondre avec la disponibilité d’emploi du temps lorsque l’on veut séduire une personne choisie ou bien en début de relation (dans ces cas là, voir mon post sur comment se faire désirer).


, , , , , , , , , , ,

  1. #1 par lily le mai 10, 2010 - 4:29

    Super article ! J’ai tout lu d’un traite et j’ai décidé de n’en voulir qu’à moi même d’être :
    – célibataire
    – toujours avec mon ipod dans les oreilles
    – à jouer au sudoku sur mon petit nokia pourri quand je suis dans le métro…
    Je sais pas pourquoi mais je n’arrive pas trop à y croire à ses rencontres dans les transports. Peut être parce que les seuls mecs qui me plaisent sont eux aussi avec leur joujoux technologiques… Tant pis !!!

    • #2 par Ly le mai 10, 2010 - 4:49

      Merci Lily !
      Bonne chance en tout cas, et effectivement les mecs aussi aiment leur technologie chérie… il faudra que j’en parle aussi 😉
      Les rencontres dans les transports ça peut faire cliché, mais ça me paraît plus fiable que les rencontres en boîte (obscures rencontres alcoolisées…) et surtout on néglige trop ce lieu numéro 1 du grand mélange avec des inconnus !
      Un bout de voyage ensemble, ça ne se néglige pas : il y a un mini temps de réflexion, et des choses à tenter.

      Mais je penserai à parler aussi des rencontres ailleurs (dans la rue etc…)

  2. #3 par Titi le mai 11, 2010 - 11:49

    Sinon il y a des sites comme Adopteunmec.com, meetic, badoo, ….
    Bon je sors …

    • #4 par Ly le mai 11, 2010 - 1:50

      Oui aussi.
      Il faudra que je parle des rencontres virtuelles : comment éviter une cruelle désillusion (ascenseur émotif) ou tomber sur des plans foireux (mecs d’une nuit) 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :