Articles tagués Silence

Ne jamais être acquise

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une règle d’or de la séductrice qu’on a tendance à beaucoup oublier, ou négliger. Cette règle concernera en particulier les filles qui ont affaire à des indécis, entretenant un flou volontaire entre amants et amis…

Robin est un bon exemple de femme inaccessible jusqu'au bout.

Robin est un bon exemple de femme inaccessible, tout en légèreté.

Que faire face à un homme indécis ?

Le discours typique du mec indécis, qui ne sait pas ce qu’il veut ou qui est même un peu phobique de l’engagement est : « Non mais je ne sais pas où j’en suis en ce moment… J’ai beaucoup de problèmes à régler… je n’envisage pas de relation sérieuse, en tout cas pas pour le moment… » (Parfois ce mec est aussi très muet, dans ce cas c’est son attitude particulièrement distante qui parlera d’elle-même.)

Décortiquons rapidement ce genre de discours : 

1.  » Je ne sais pas où j’en suis «  : Ce mec est paumé et il le reconnaît, il a bien compris au fond de lui qu’il ne sait absolument pas ce qu’il veut. Face à cette attitude il ne faut pas le prendre en pitié mais au contraire lui donner un coup de pied au cul. Pas physiquement bien sûr, mais par une attitude ferme et déterminée que nous décrirons dans ce billet (en 2e partie).

2.  » J’ai beaucoup de problèmes à régler «  : il se trouve des excuses pour justifier son comportement qu’il sait pertinemment être très limite, pour ne pas dire un comportement d’enfoiré profiteur. Fondées ou non, ces excuses ne doivent pas vous atteindre.

La bonne séductrice n’a que faire des problèmes d’un mec qui n’est pas encore le sien.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , ,

233 Commentaires

Gérer une crise de couple

Qu’est ce que la crise ? Une phase que traverse beaucoup de couples et qui aboutit souvent sur une rupture. Une phase où la flamme s’est un peu affaiblie, le couple bat de l’aile à cause de doutes mal digérés par l’un des partenaires.

Nous envisageons  ici le cas d’une micro rupture, séparation ou break, imposée par votre partenaire qui ne « sait plus où il en est » et bien évidemment mal vécue pour vous.

Comment faire pour que celui-ci reconsidère la question dans votre intérêt ? Comment faire pour qu’il rapplique en vitesse ? Voici un plan d’attaque en 6 points.


Dans "La rupture", la situation s'envenime car les protagonistes envoient de mauvais signaux dans la surenchère...

1.Rester digne & sereine – Au moment où le retrait de l’autre s’opère, ne pas envenimer les choses en se lançant du poisson pourri à la figure (ou autre…) et tâcher de rester digne dans ses propos.

Ayez bien à l’esprit que c’est la dernière image que vous laissez de vous : tachez qu’elle soit positive, intelligente, sensée. Et non pas hystérique, hargneuse voire même dangereuse… laide.

Exemple : « Bon… Je suis un peu déçue par cette décision subite mais si tu estimes ne plus savoir où tu en es, je comprends que tu aies besoin de recul pour y voir plus clair. J’ai confiance, je sais que tu feras le bon choix.« 

Dans cet exemple :

– vous admettez votre déception (qu’il ne croit pas non plus que vous vous en fichez) = sentiments

– vous résumez sa décision pour montrer que vous avez bien compris les enjeux = intelligence & compréhension

– vous terminez sur une conclusion positive et confiante = assurance & confiance

2. Lâcher prise – Le laisser faire sa connerie est indispensable : surtout ne pas le retenir car ça peut être pire ensuite. A ce stade, il a déjà cogité pour décider ce retrait donc il n’y a rien à faire pour l’en dissuader.

« L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte » : quoique vous disiez, le meilleur moyen pour lui de réaliser c’est de d’abord se tromper. Considérez cette affaire comme une phase éducative pour votre compagnon, dont il tirera une bonne leçon : celle qu’il peut vous perdre.

3. Prendre du recul et relativiser en songeant que la quasi totalité des couples ont eu une phase de ce type à un moment de la relation, et que ce n’est pas nécessairement le signe d’une incompatibilité. Prendre du recul par rapport à votre situation permettra de mieux la vivre mais aussi de ne pas culpabiliser ou en vouloir à votre partenaire. Il est important de ne pas alimenter une certaine haine durant cette période de silence, mais au contraire d’évacuer vos inquiétudes car cela pourrait compromettre une éventuelle réconciliation.


Lire la suite »

, , , , , , ,

11 Commentaires