Jalousie amoureuse, fléau d’un couple

Coucou !

J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui je prends un peu de temps pour vous parler de la jalousie. Ce fléau ronge beaucoup de personnes qui en sont sujettes ou victimes…

Voici d’abord une petite définition que je trouve bien résumée, recueillie sur Wiki :

 » La jalousie amoureuse est une émotion empreinte d’agressivité qui est la conséquence de la peur de perdre l’être aimé ou l’exclusivité de son amour, au profit d’une autre personne. Ce sentiment est souvent fondé sur l’imagination. Quand elle est permanente, la jalousie est une forme de paranoïa et est attachée à une relation « amoureuse » sur un mode possessif.
La jalousie amoureuse nait avec le manque de confiance au sein du couple. La personne jalouse a le sentiment que son équilibre psychologique repose sur sa liaison avec la personne désirée. La jalousie est donc une problématique d’attachement. »
 

 

Plusieurs éléments définissent donc la jalousie amoureuse:

1. La peur

Une personne jalouse est surtout une personne inquiète, soucieuse, qui a peur de perdre l’amour ou l’attention de l’autre.  Mais la jalousie est surtout la peur que cette perte se fasse au profit d’une autre personne ! C’est souvent pour cet aspect de la jalousie que l’on entend souvent dire qu’il s’agit d’une preuve d’amour… Mais c’est une mauvaise preuve car elle affecte le couple.

2. L’imagination

La jalousie est le propre des personnes qui ont de l’imagination. Elles se font plus facilement des films que celles, plus terre-à-terre, qui ne s’en tiennent qu’aux faits (en principe, surtout les hommes) et aux conséquences de ces faits. Souvent on constatera que l’homme est plus facilement jaloux d’un rival bien défini que d’un homme imaginaire. La femme elle, se contentera d’imaginer toutes les possibilités de rencontres que peut faire son compagnon lorsqu’il sort avec ses potes ! (et ce même si au final ils ont passé la soirée dans un bar à regarder du foot…)

3. Le manque de confiance

La jalousie traduit d’abord un manque de confiance en soi : on pense être aussi remplaçable qu’une denrée périssable aux yeux de l’autre. On sous-estime l’amour qu’il peut nous porter, et donc on se sous-estime aussi.

Ensuite, la jalousie est aussi un manque de confiance en l’autre : on le croit capable du pire au lieu d’envisager le meilleur. De plus, suspecter quelqu’un en permanence le poussera davantage à la faute que de lui faire pleinement confiance !

4. L’attachement fusionnel

Souvent, les personnes jalouses de façon excessive sont trop fusionnelles. Elles se « perdent » dans leur relation : elle, la relation et l’autre semble former un « tout ». Ainsi, si l’autre affecte la relation par son comportement, la personne se sent brisée également car le « tout » est parti en miettes.

Dissociez vous de votre couple : il y a soi, l’autre et le couple : ce sont trois entités bien distinctes ! (Votre couple n’est pas un monstre à deux têtes). Cet état d’esprit de fusion peut justement pousser l’autre à sortir de ce schéma, et donc d’aller voir ailleurs s’il peut respirer !

5. La possessivité

Au final, dans sa forme la plus extrême, la jalousie devient une vraie possessivité. La personne jalouse traite l’autre comme son bien personnel ou son enfant : elle veut tout savoir, tout diriger, tout surveiller et interdit beaucoup. Ce comportement est le plus néfaste au couple car lui donne une qualité et une durée de vie limitées !

La jalousie est un mal qui vous ronge de l’intérieur et anéantit le couple. Ne la laissez pas vous gagner !

N’oubliez pas que vous pouvez commander une consultation privée par mail, pour seulement 25€.

A bientôt !

Ly

, , , , , ,

  1. #1 par lily le septembre 7, 2010 - 7:01

    Super résumé. Mais comment explique tu qu’une personne qui n’a jamais été jalouse le soit pour un homme en particulier ? Parce qu’elle ne se sent pas confiante ? parce qu’il ne la rassure pas assez ?

    ps: c’est pour une copine, hein ?… 😉

    • #2 par Ly le septembre 8, 2010 - 2:14

      Très bonne question. La jalousie peut se réveiller davantage pour certains de nos partenaires que pour d’autres.

      Deux hypothèses :

      – L’attachement est plus fort, on redoute plus une trahison que pour une relation qui nous est assez indifférente. Dans ce cas, la jalousie provient surtout de notre incapacité à gérer ces nouvelles émotions.

      – Le partenaire en question ne nous donne pas suffisamment « d’indicateurs de confiance » : soit parce qu’on ne sait pas vraiment si nos sentiments sont réciproques, soit parce qu’il a tendance à entretenir des rapports ambigus avec d’autres filles, par exemple. Dans ce cas, la jalouse est un peu plus « justifiée » puisque l’autre ne semble pas aussi impliqué que nous dans la relation.

  2. #3 par lily le septembre 9, 2010 - 6:39

    tu me rassures, je suis victime de jalousie « justifiée » ! 🙂

  1. Le couple engagé « Piment Sucré

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :