Célibattante : positive et libérée

Abordons les trois premiers principes de la célibataire trentenaire, que nous aimerons appeler « Célibattante ».

D’abord elle peut alléger sa conscience (contrairement à ce que la société nous fait croire, le célibat d’une femme n’est pas un crime contre l’humanité 😉 ). Ensuite faire peau neuve est indispensable pour mieux accueillir les nouveaux prétendants et faire la place dans son coeur pour une relation fraîche (relation non menacée par les marques d’histoires passées). Enfin, elle ne doit rien zapper sous prétexte de « déjà-vu » et au contraire prendre le temps de s’appliquer pour construire le début d’une histoire durable.

Ally Mc Beal, la plus sympathique des célibattantes.

La séductrice célibattante est sûre d’elle et toujours sereine, jamais invasive

Principe 1 – Dédramatisez la situation

Le célibat n’est pas un défaut, chacun a son parcours et fait les choses à son rythme dans l’ordre qui lui convient. Je pense ici à celles qui ont d’abord choisi de construire une carrière avant de se pencher sur la question de la famille.

Aussi ne jouez pas le jeu de la société qui nous entoure en :

Vous sentant coupable d’être célibataire, notamment en prenant un air fautif lorsqu’on vous en parle. Vous aurez l’air d’une désespérée !

Étant agressive sur le sujet, blasée que cela revienne systématiquement dans les conversations de famille ou de groupe. Vous passerez alors pour la trentenaire frustrée…

La sérénité sera votre meilleur allié pour sortir rapidement du lot. Prenez les choses avec le calme olympien de la femme qui sait qu’elle n’a rien à craindre de la vie. Votre état d’esprit est l’élément primordial au coeur de la séduction car toute votre attitude, votre ton, votre approche en découlera. (Revoir mon billet sur L’état d’esprit d’une séductrice)

Principe 2 – Balayez le passé

La difficulté numéro 1 pour la femme trentenaire est de porter un regard aussi neuf et naîf sur les hommes qu’à ses 20 ans. Elle est plus dure à convaincre et cela se lit dans son regard. Elle est donc perçue comme moins facilement impressionnable, et nous savons que bien des hommes ont besoin d’être admirés en séduction (voir mon billet sur « Savoir garder son homme« ).

Attention: l’expérience est souvent un atout, lorsqu’on en tire les conclusions utiles. Mais calquer systématiquement son passé sur les nouveaux arrivants pour les comparer est le meilleur moyen de faire fausse route. Toutes les histoires sont différentes donc : au revoir les ex et les empreintes qu’ils ont laissées en nous. Repartez d’un bon pied, positive et confiante !

Principe 3 – Faites-le rêver

Le réflexe commun lorsqu’on a vécu plusieurs expériences est de considérer le début comme étant toujours à peu près le même (se montrer sous son meilleur jour, éviter les sujets tabous…). Ainsi, la trentenaire peut penser qu’il est inutile de recommencer la « comédie » maintenant que l’on est en « terrain connu » et entre personnes averties.

ERREUR ! Le fait même de zapper cet effort affadit complètement votre nouvelle relation et vous rend moins désirable, car trop « crue ». Ce n’est pas pour rien si les rêves se vendent toujours aussi bien : les gens aiment y croire quelque soit leur âge ! Aller directement au but c’est aussi le moyen de refroidir complètement votre cible, qui vous trouvera bien crue et donc trop « masculine ». S’il y a un mec dans la relation ça doit d’abord être Monsieur (on verra ensuite pour votre fort caractère…)

Bien au contraire, prenez le contre-pied des autres femmes qu’il a croisé et lui mettent la pression « engagement-bébé », en zappant les problèmes terre-à-terre et ne pensez qu’à partager des moments amusants ensemble… Ce qui est le but premier du couple.

Aussi, une fois que vous avez une touche avec un homme, ne précipitez pas les choses en :

Estimant qu’il faut tout accélérer pour « rattraper le temps perdu » (et brûlant ainsi la précieuse étape du rapprochement)

Agissant comme si vous étiez déjà un couple établi

Laissant toutes sortes d’effets personnels chez lui ou inversement : Montrez vous un minimum regardante et il se battra un peu plus pour entrer dans votre vie

Fouinant dans sa vie privée comme dans ses effets personnels : préservez sa bulle d’intimité et il s’attachera plus facilement.

Prenant parti dans les histoires concernant son entourage ou ses amis (restez en retrait pour le moment et si votre avis est sollicité, prononcez-vous avez précaution – Rappelez vous comment «  Assurer chez la belle-famille« )

Harcelant son téléphone de messages mielleux, appels intempestifs ou autres mails longs comme le bras.

Choisissez votre moyen de communication favori et tenez vous en à un maximum tolérable.

Exemple 1: Vous aimez écrire, faites un mail et ne réécrivez le suivant que s’il a répondu au premier. La longueur doit être raisonnable, voire brève les premières fois et s’ajuster aux réponses de l’autre les fois suivantes. Vous ne voudriez tout de même pas être celle qui rédige des romans lorsqu’il répond 3 lignes ?

Exemple 2 : Vous préférez les textos et êtes en illimité ? Ce n’est pas une raison pour lui en écrire 10 par jour. Rien de mieux pour tuer votre séduction à petit feu ! Limitez vous et surtout adaptez-vous à la situation.

Je vous recommande au passage le billet sur « Ce qui fait fuir un mec » en particulier en début de relation.

Bon courage à toutes et à très vite !

Ly

, , , , , , , , , , ,

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :