Articles tagués Passé

Obsession amoureuse

Bonjour à tous,

Je reviens enfin vers vous avec ce sujet brûlant que je me dois d’évoquer : lobsession amoureuse. Cela consiste en le fait d’être complètement et irrationnellement obnubilé par une personne avec qui on ne sort pas ou plus, et cette obsession s’étend sur plusieurs mois sans rien donner de constructif. On se trouve alors dans une stagnation dangereuse (car on peut commencer à littéralement devenir fou) et paradoxalement plus on reste dans cette phase, moins facilement on en sort.

sexy-girl-with-computer (2)

Comment reconnaître une obsession amoureuse ?

  1. Idéalisation

L’idéalisation consiste à cristalliser une image de l’autre, parfaite ou quasiment, à partir de qualités souvent supposées, exacerbées. A cela s’ajoute des convictions fortes de comptabilité idéale, une notion d’âmes sœurs. On est convaincu que l’autre personne est exactement celle qui était faite pour nous, tout l’Univers semble l’annoncer. Pourquoi donc cette personne ne le réalise pas ? Peut être parce que cette conviction est erronée, que votre vision est édulcorée ou que vous êtes moins bien informé sur la réelle personnalité de l’autre que vous ne le pensez…

[Bien sûr il est toujours possible que vous ayez raison sur cette compatibilité mais que l’autre ne le réalise pas. Dans ce cas, vous restez tout de même à sens unique dans cette conviction et idéalisation. Vous restez dans l’attente de quelque chose d’incertain.]

2. Focalisation

Ce que j’appelle la focalisation, c’est le fait de rester bloqué uniquement sur cette personne, comme si elle seule peuplait la planète. Il n’y aucune autre qui existe ou qui n’a d’intérêt : c’est le seul sujet de conversation et de préoccupation. Ainsi, c’est comme si vous portiez des « œillères sentimentales » : vous ne voyez pas toutes les autres personnes.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

15 Commentaires

Le charisme en 10 points

Le charisme est une force invisible qui émane d’une personne et influence ses rapports avec les autres. Il découle de sa personnalité, de son vécu et de certaines qualités ou aptitudes qu’il faut parfois « travailler » pour être à son avantage.

Si notre personnalité et notre vécu restent assez peu modulables, on peut améliorer par contre nos aptitudes et qualités en adoptant de nouvelles perspectives, de nouvelles idées, de nouveaux mécanismes pour aborder les évènements de la vie.

Voyons en 10 éléments-clés ce qui alimente, entre autres, votre charisme.

1. Image de soi – Comme on l’a déjà vu, en séduction il est primordial de renvoyer une image de soi positive et qui reflète votre état d’espritPar exemple, si vous êtes célibataire et en quête de l’âme sœur, il est important que cela transparaisse dans une attitude particulièrement avenante et soignée.

2. Volonté – Il s’agit ici d’être non seulement volontaire en actions, mais surtout de savoir ce qu’on veut avec certitude, afin d’attirer à soi les bonnes personnes (celles que l’on veut). Si vous êtes incertain de ce que vous souhaitez, vous attirerez n’importe qui, notamment des personnes elles-mêmes floues sur leurs attentes et vous réduisez les chances de tomber sur la bonne personne.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Commentaires

La phobie de l’engagement

Bonjour chers lecteurs !

Parlons maintenant de la phobie de l’engagement, une crainte à l’origine de bien des ruptures…

Définition : Il s’agit d’une peur irrationnelle pour les relations sérieuses en général et l’engagement en particulier.

A quoi est-elle due ? Elle s’explique généralement par le passé affectif et/ou familial de la personne concernée. Plus il s’agit d’une blessure lointaine et plus elle est fortement ancrée chez elle.

Exemples : Divorce des parents, Histoires d’ex, Traumatisme lié au sexe opposé…

 

Oliver Queen

Je suspecte Oliver Queen d’être un phobique de l’engagement…

Comment se manifeste-t-elle ?

La personne qui souffre de cette phobie se reconnaît par son instabilité et son indécision concernant des projets futurs sur le plan sentimental. Il existe 3 types de phobiques selon l’intensité de sa crainte, la profondeur de son traumatisme.

1. Le phobique pur préfère rester célibataire plutôt que prendre le risque de s’attacher à quelqu’un et se voir lié par une relation sérieuse.

2. Le phobique moyen stoppe généralement ses relations au bout de quelques mois lorsqu’après la phase de séduction le couple devient plus intime. Il trouve alors un prétexte pour terminer la relation subitement, à la grande surprise de son ou sa partenaire.

3. Le phobique léger arrive à maintenir plus longtemps ses relations mais stoppe tout lorsqu’il est question de se projeter davantage dans l’avenir, voire d’officialiser la relation. Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , ,

6 Commentaires

Célibattante : positive et libérée

Abordons les trois premiers principes de la célibataire trentenaire, que nous aimerons appeler « Célibattante ».

D’abord elle peut alléger sa conscience (contrairement à ce que la société nous fait croire, le célibat d’une femme n’est pas un crime contre l’humanité 😉 ). Ensuite faire peau neuve est indispensable pour mieux accueillir les nouveaux prétendants et faire la place dans son coeur pour une relation fraîche (relation non menacée par les marques d’histoires passées). Enfin, elle ne doit rien zapper sous prétexte de « déjà-vu » et au contraire prendre le temps de s’appliquer pour construire le début d’une histoire durable.

Ally Mc Beal, la plus sympathique des célibattantes.

La séductrice célibattante est sûre d’elle et toujours sereine, jamais invasive

Principe 1 – Dédramatisez la situation

Le célibat n’est pas un défaut, chacun a son parcours et fait les choses à son rythme dans l’ordre qui lui convient. Je pense ici à celles qui ont d’abord choisi de construire une carrière avant de se pencher sur la question de la famille.

Aussi ne jouez pas le jeu de la société qui nous entoure en :

Vous sentant coupable d’être célibataire, notamment en prenant un air fautif lorsqu’on vous en parle. Vous aurez l’air d’une désespérée !

Étant agressive sur le sujet, blasée que cela revienne systématiquement dans les conversations de famille ou de groupe. Vous passerez alors pour la trentenaire frustrée…

La sérénité sera votre meilleur allié pour sortir rapidement du lot. Prenez les choses avec le calme olympien de la femme qui sait qu’elle n’a rien à craindre de la vie. Votre état d’esprit est l’élément primordial au coeur de la séduction car toute votre attitude, votre ton, votre approche en découlera. (Revoir mon billet sur L’état d’esprit d’une séductrice)

Lire la suite »

, , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire