Articles tagués Parole

Gestuelle et éloquence de charme

Parler de séduction sans parler de gestuelle, c’est comme parler des chutes du Niagara sans parler d’eau. Aussi, voilà un billet sur la gestuelle et l’expression orale, qui sera complété par un autre billet sur les postures glamour.

Ces conseils servent également dans le relationnel, le milieu professionnel ou toute sphère sociale dans lesquelles vous devrez évoluer. Ils servent même devant des jury pour les oraux !

« Je suis un poids plume ! »

Une gestuelle fluide pour offrir du rêve aux yeux de l’autre

Respectez l’espace vital de vos interlocuteurs : ne leur parlez pas trop près ou ne les touchez pas à outrance. Bien au contraire, laissez de l’espace à l’autre, de l’air, favorise son sentiment de liberté à vos côtés et donc le met suffisamment à l’aise pour ne pas chercher à écourter ce moment.

Par contre, lorsque vous avez envie de souligner un propos (compliment ou opinion importante), n’hésitez pas à poser légèrement lamain sur l’avant bras de votre interlocuteur. Ce geste de proximité, presque de confidence, favorise l’écoute de l’autre et parfois même son approbation.

Le plus : la fluidité des mouvements. Évitez le pas lourd ou saccadé. Oubliez les façons de s’assoir massives et les gestes brusques. Pensez que vous devez être comme un songe pour les personnes que vous souhaitez envouter !

Lire la suite »

, , , , , , , ,

3 Commentaires

Savoir garder son homme

Une fille amoureuse c’est aussi une fille inquiète. Inquiète qu’un jour ce bonheur se termine de façon tragique ou cruelle. Qu’est-ce qui retient un homme auprès de nous et qu’est-ce qui au contraire le fait complètement fuir?

Dans ce billet, je vous dévoile sept atouts pour garder son mec.

Le secret : une sensuelle complicité.


Sept atouts pour garder son mec aussi longtemps qu’on le souhaite !

L’admiration : Les hommes ont besoin d’être admirés par leur compagne, reconnus pour leur génie, flattés d’être brillants.  A bannir les « mon mec est trop bien, trop beau, trop intelligent » (= effet cruche). Privilégiez plutôt ce que j’appelle un compliment « approbation » : au détour d’une réponse à ce qu’il dit (et surtout après avoir été un peu dure) un « tu as bien raison, je sais que tu t’en sortira de toute façon » sera le bienvenu. Ni trop sévère, ni trop gaga : trouvez le juste ton.

La séductrice manie habilement la parole admirative.

Le défi intellectuel : Ayez du répondant. Les hommes aiment sentir une résistance intellectuelle, une force en face d’eux, une personne qui réfléchit par elle-même est nettement plus séduisante qu’un béni oui-oui (et c’est valable dans les deux sens : les femmes n’ont pas envie de sortir avec un mec effacé).

Surtout si vous êtes avec un adepte des débats, ne croyez pas que la solution soit d’être d’accord avec tout ce qu’il raconte, bien au contraire ! Souvent, ils veulent tester leur puissance de conviction et plus c’est dur de trouver les bons arguments, plus ils trouvent la conversation passionnante ! [Alors que nous on préfère un mode de conversation tout à fait inverse, en mode potin le « oui on est bien d’accord pour dire que … blablabla« ]

La séductrice a son mot à dire et ne se laisse pas influencer, elle se laisse éventuellement convaincre.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Commentaires