Mystère et galanterie

Coucou la compagnie !

Aujourd’hui j’aborde un sujet mixte : le mystère dans la rencontre et en début de relation. Cette fois les garçons, y’en a un peu pour votre séduction aussi puisque je parlerai de galanterie… 🙂

La croyance : être mystérieux c’est bien, ça attire et envoute, l’autre est retenu en permanence par l’aura de mystère.

La réalité : le mystère intrigue lors de la rencontre et les premiers rendez-vous mais ne suffit pas ensuite à alimenter le sentiment amoureux de l’autre, qui finit par se lasser de ne rien savoir de ce qu’on pense vraiment ! Pour créer un lien fort, il faut de l’intimité, donc de la confiance et des confidences. Le mystère lui instaure une certaine distance, met une barrière qui entrave cette intimité nécessaire au couple.

Le juste dosage : être mystérieux seulement les premières fois. En fait ce n’est pas vraiment du mystère, mais surtout de la discrétion.

 

La palme d’or du mystère revient à Joe Black…

Pour les filles cela signifie : ne pas inonder l’autre de bavardages et déballer sa vie, depuis son enfance à son dernier ex, en passant par ses désirs secrets. Je caricature mais certaines se confient trop vite à quelqu’un qu’elles connaissent depuis seulement quelques heures ! Le mec sain d’esprit se dit :

« Oulaahh, je suis tombée sur une frustrée un peu tarée, non merci ! »

S’en tenir à une conversation qui ne vous fait pas tout de suite basculer dans votre intimité (gardez ça pour plus tard)

– S’intéresser plus à l’autre que regarder son nombril en racontant sa vie

– Rester sincère, ne pas chercher à plaire en se trouvant de faux points communs (ridicule et naïf)

– Respecter une opinion contraire à la votre et sans sombrer dans l’agressivité : vous n’avez rien à prouver.

– Accepter les preuves de galanterie ou d’attention de l’autre sans le prendre comme de la manipulation ! C’est une forme d’intérêt surtout et d’honorer votre féminité. Assumez votre féminité, et vous prendrez beaucoup mieux ces marques d’intérêt.

——–

Pour les mecs cela signifie : agir plus que parler, en revenant aux principes de la galanterie  :

– Passer la chercher pour le rendez-vous au lieu de la laisser se dépêtrer avec les transports pour vous rejoindre,

– Ne pas hésiter à s’imposer utilement pour cela sans trop lui demander son avis :

Elle : « Non c’est pas la peine » – cherchant déjà à le ménager, inversant les rôles de celui qui doit prendre soin de l’autre le premier ! Cela signifie surtout qu’elle n’a pas perçu l’utilité de laisser l’autre la séduire : elle pense que ça sera une « corvée » supplémentaire alors qu’il s’agit surtout de le laisser venir à elle et se montrer sous son bon jour.

Lui : « Ca ne me dérange pas, je viens quand même. Rendez -vous à 19h30 en bas de chez toi. » – ça c’est de la virilité à l’état pur mais qui a un effet utile et séducteur, la fille n’insistera jamais pour vous mais elle sera contente que vous l’ayez fait. C’est aussi l’attitude du mec qui sait très bien pourquoi elle a refusé mais qui veut prendre pleinement part au jeu de la séduction.

– Arriver seulement à l’heure, voire 5 minutes après car souvent on n’est pas prête juste à temps (il y a toujours un dernier truc à faire ou une mini-catastrophe due au stress des premiers rendez-vous) : ne soyez surtout pas en avance malheureux ! Surtout si c’est chez elle que vous vous retrouvez. En ville c’est différent : et ne faites jamais savoir depuis combien de temps vous l’attendez. Ça sert à quoi de la mettre mal à l’aise d’emblée ? Vous venez juste d’arriver, il y a quelques minutes (même si ça fait 30).

– Ne pas hésiter à prendre un taxi sur le retour s’il est un peu trop tard pour les transports (à moins d’avoir la voiture, encore mieux) : vous proposez et vous offrez de le payer. Oui ça coûte un peu la galanterie, mais ça vaut le coût je pense… non ?

– Toujours s’assurer que vous êtes en train de la ménager, même si elle vous répond qu’elle n’est pas en sucre.*

*Les femmes d’aujourd’hui ont un problème avec leur identité: elles veulent paraître fortes, presque plus qu’un homme. Cependant, elles sont quand même soulagées lorsqu’on les traite sans condescendance comme des êtres dont on doit prendre soin. Je n’irai pas jusqu’à vous dire de ne pas les écouter car elles pensent souvent être solides, mais en pratique vous verrez qu’elles enfouissent bien la réalité et favoriseront ceux qui seront « compréhensifs » ou « attentionnés », c’est à dire « reposants » pour elle…

– Spontanément généreux : ne pas faire son radin quand il faut laisser un pourboire (à la serveuse, au taximan, au barman… c’est valable avec les sdf aussi). Les filles remarquent très bien un mec qui a su être généreux avec d’autres personnes qu’elle (notamment du personnel) et ça l’impressionne davantage parce qu’elle pense que c’est habituel pour vous, elle n’a pas l’impression que c’est spécialement du à sa présence, ciblé / intéressé et donc complétement faux.

Celui qui paraît avoir des oursins dans les poches fait fuir même les filles qui se fichent de votre argent ! C’est un état d’esprit de méfiance ou de mauvaises pensées du type « on veut me plumer mais personne ne m’aura » qui n’est pas apprécié, au contraire de l’état d’esprit « j’ai confiance en la bonne foi des personnes qui m’entourent, jusqu’à preuve du contraire« .

– Si vous désirez offrir un petit présent dans les premiers mois, inutile de se ruiner : pour une femme c’est surtout le geste qui la touche, plus que la valeur de l’objet. Si l’objet est visiblement très coûteux elle peut même se sentir achetée. Exemples : bouquet de fleurs modestes mais mignonnes plutôt que 30 roses rouges à 100 euros, bijou artisanal ramené de voyage /acheté dans un marché en pensant à elle plutôt que diamant acheté sur la place Vendôme (gardez ça pour beaucoup plus tard !). C’est une petite pensée, pas l’anniversaire de votre mariage…

– Enfin, si vous êtes aussi courtois que sus-mentionné alors ne soyez pas guimauve en prime: restez nature pour équilibrer la donne. Il n’y a rien de plus étrange qu’un homme qui cumule toutes les qualités de la galanterie en étant en plus fleur bleue au possible, complètement aux pieds de la fille qu’il « convoite » ! Surtout pas malheureux, gardez votre franc-parler et ne lui dites pas tout ce que vous pensez d’elle d’emblée. La classe c’est celui qui sait être très galant sans trop se dévoiler. Là le mystère trouve toute son utilité.

Le mystère donc doit être justement dosé, lors des premiers rendez-vous pour intriguer et captiver l’autre, l’amener doucement à vous connaître davantage. Par la suite il n’a plus d’utilité car crée une distance nuisible à l’intimité d’un couple. Passé les 2 à 3 premiers mois de relation, il est rare d’avoir encore besoin d’être mystérieux… sinon il/elle va se poser quelques questions sur la véracité de vos sentiments.

*Edit* : Pour simplifier, être mystérieux consiste à ne pas trop se dévoiler dans ses propos et miser sur les actions ou attentions flagrantes pour montrer des signes d’intérêt.

A très vite !

Ly

, , , , , , , , , , , , , ,

  1. #1 par lily le août 9, 2010 - 6:09

    Très bon article : comme d’habitude je vais le relire 2 ou 3 fois pour tout enregistrer.
    J’ai besoin de toi aussi… S’il te plait, est ce que tu pourrais lire ça et me donner ton avis (dans les commentaires) ???
    http://gardelapeche.wordpress.com/2010/08/09/petillante/
    merci d’avance 😉

  2. #2 par Peter le mars 18, 2013 - 4:34

    La galanterie c’est du sexisme !

    • #3 par Ly le mars 18, 2013 - 6:04

      Hé oui, la séduction est un domaine si sexiste déjà en soi… 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :