Articles tagués Instable

L’insatisfait chronique

Bonsoir à tous !

Aujourd’hui je souhaite vous parler d’une catégorie de personnage que j’appellerais l’insatisfait chronique. Ce peut être un homme ou une femme, mais pour les besoins de la rédaction on en parlera au masculin. 😉

Il s’agit comme son nom l’indique, d’une personne qui semble difficile à contenter, voire jamais vraiment satisfaite. Voyons donc d’une part comment les reconnaître et en quoi c’est une peine perdue de persister à nouer une relation avec.

« Je suis top model et pilote de ligne, mais il veut plus belle et plus intelligente… »

Qui est l’insatisfait chronique ?

1. Une personne sombre, ou facilement assombrie – Enfermée dans ses pensées, elle semble toujours un peu triste ou mélancolique. Lorsque par chance elle est heureuse, un petit rien peut faire basculer cette humeur dans quelque chose de plus boudeur ou morose. C’est comme si l’état de joie était l’exception et l’état tourmenté la règle.

2. Une personne plutôt pessimiste – Sa vision des choses et de la vie en général peut être particulièrement négative si on y prête bien attention. L’insatisfait chronique a tendance à voir le verre à moitié vide et à se dépeindre comme malchanceuse ou incomprise. Elle peut estimer aussi très négativement l’ensemble de l’espèce humaine en général ou tenir un discours assez noir sur le futur, l’avenir.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 Commentaires

La phobie de l’engagement

Bonjour chers lecteurs !

Parlons maintenant de la phobie de l’engagement, une crainte à l’origine de bien des ruptures…

Définition : Il s’agit d’une peur irrationnelle pour les relations sérieuses en général et l’engagement en particulier.

A quoi est-elle due ? Elle s’explique généralement par le passé affectif et/ou familial de la personne concernée. Plus il s’agit d’une blessure lointaine et plus elle est fortement ancrée chez elle.

Exemples : Divorce des parents, Histoires d’ex, Traumatisme lié au sexe opposé…

 

Oliver Queen

Je suspecte Oliver Queen d’être un phobique de l’engagement…

Comment se manifeste-t-elle ?

La personne qui souffre de cette phobie se reconnaît par son instabilité et son indécision concernant des projets futurs sur le plan sentimental. Il existe 3 types de phobiques selon l’intensité de sa crainte, la profondeur de son traumatisme.

1. Le phobique pur préfère rester célibataire plutôt que prendre le risque de s’attacher à quelqu’un et se voir lié par une relation sérieuse.

2. Le phobique moyen stoppe généralement ses relations au bout de quelques mois lorsqu’après la phase de séduction le couple devient plus intime. Il trouve alors un prétexte pour terminer la relation subitement, à la grande surprise de son ou sa partenaire.

3. Le phobique léger arrive à maintenir plus longtemps ses relations mais stoppe tout lorsqu’il est question de se projeter davantage dans l’avenir, voire d’officialiser la relation. Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , ,

6 Commentaires