Articles tagués Engagement

La phobie de l’engagement

Bonjour chers lecteurs !

Parlons maintenant de la phobie de l’engagement, une crainte à l’origine de bien des ruptures…

Définition : Il s’agit d’une peur irrationnelle pour les relations sérieuses en général et l’engagement en particulier.

A quoi est-elle due ? Elle s’explique généralement par le passé affectif et/ou familial de la personne concernée. Plus il s’agit d’une blessure lointaine et plus elle est fortement ancrée chez elle.

Exemples : Divorce des parents, Histoires d’ex, Traumatisme lié au sexe opposé…

 

Oliver Queen

Je suspecte Oliver Queen d’être un phobique de l’engagement…

Comment se manifeste-t-elle ?

La personne qui souffre de cette phobie se reconnaît par son instabilité et son indécision concernant des projets futurs sur le plan sentimental. Il existe 3 types de phobiques selon l’intensité de sa crainte, la profondeur de son traumatisme.

1. Le phobique pur préfère rester célibataire plutôt que prendre le risque de s’attacher à quelqu’un et se voir lié par une relation sérieuse.

2. Le phobique moyen stoppe généralement ses relations au bout de quelques mois lorsqu’après la phase de séduction le couple devient plus intime. Il trouve alors un prétexte pour terminer la relation subitement, à la grande surprise de son ou sa partenaire.

3. Le phobique léger arrive à maintenir plus longtemps ses relations mais stoppe tout lorsqu’il est question de se projeter davantage dans l’avenir, voire d’officialiser la relation. Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , ,

6 Commentaires

Le couple engagé

[Un billet à lire avec cette musique]

Ce soir je suis en forme, j’ai envie de vous parler du couple engagé, celui qui est fin prêt pour le mariage. Comment détecter une relation qui se consolide et glisse doucement mais surement vers l’engagement ? Quels indices permettent de penser que vous êtes peut être bientôt prêts pour vous marier ?

Voici quelques éléments de réponses qui peuvent déterminer le degré d’intimité que votre couple a su atteindre…

La devise : découvrez l'autre sous un nouveau jour !

1. Bien dans sa peau

Chacun se sent suffisamment à l’aise en compagnie de l’autre pour « être naturel« . Après la séduction, durant les premiers mois se créent l‘intimité : les barrières tombent une à une et on se dévoile davantage. On commence à connaître les petits défauts ou mauvaises habitudes de l’autre. Lorsque dans un couple tout le monde est à l’aise (sans exagération) alors c’est le signe d’une bonne harmonie.

[Je déconseille quand même de pousser trop loin le bouchon du « à l’aise » du style aller aux toilettes porte ouverte, se montrer en mode off (pyjama rose nounours, lunettes triple foyer) dès les premiers mois.]

2. Moitié-moitié

Il y a un bon équilibre des tâches au sein du foyer (commun évidemment). Chaque couple trouve son arrangement mais du moment qu’il n’y a pas un déséquilibre flagrant du type esclave-maître, alors c’est un bon point. Et c’est plus évident à dire qu’à faire !

En particulier, la femme laisse son compagnon investir aussi l’intérieur et s’occuper spécifiquement de certaines tâches, sans revenir dessus (marque de confiance = encouragement à persévérer). Cet équilibre dans votre mode de vie est important car il signifie que vous êtes aptes à vivre ensemble.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , , , , , , ,

4 Commentaires

Toujours célib’, déjà 30 ans…

Un nouveau thème de séduction : les célibataires de 30 ans.

La célibataire trentenaire est différente des autres célibataires parce que :

– Elle passe d’une phase d’insouciance à celui des responsabilités et des projets

– Cette transition implique de nombreuses questions existentielles sur son futur et ce qu’elle doit faire pour le construire

– Ses amis s’engagent les uns après les autres dans le cycle « fiançailles – mariage – bébé », ce qui lui donne l’impression de stagner (et lui met une certaine pression)

– Souvent, elle a déjà une certaine expérience de l’Amour et s’est fait des conclusions fermes qui brident certaines possibilités

– Parfois elle a été marquée par une histoire en particulier et redoute de se livrer de nouveau dans une relation

Lire la suite »

, , , , , , , , ,

1 commentaire

Sujets tabous de début de relation

J’ai écrit cet article pour celles qui débutent une relation, afin de leur indiquer quels faux pas peuvent faire fuir un mec à toutes jambes.

Souvent une fille veut très vite aborder des sujets sérieux parce qu’elle sent déjà que ça peut être la bonne personne pour s’engager. Mais un homme a besoin que les étapes soient progressives car il se projette moins bien dans l’avenir et vit surtout le présent de sa relation. De plus, il peut avoir l’impression désagréable que vous n’attendiez que ça, avec lui ou un autre puisque vous débutez à peine votre relation !

Ainsi les premiers mois de la relation et parfois même jusqu’à un an de relation : mieux vaut prendre le temps de découvrir l’autre plutôt que s’empresser de parler mariage et bébés, alors que votre homme sort à peine d’un célibat qu’il trouvait peut être bien confortable !

"Mais reste là enfin, on sera super heureux ensemble !"

Voici les six sujets « tue l’amour« , à laisser de côté dans le rapport de séduction et en début de relation. Retenez-les bien !

1. Le mariage et l’engagement sous toutes ses formes – Ne vous empressez pas de lui demander son avis sur la question, de lui donner votre avis sur la question. Ne lui mettez pas une quelconque « pression » pour qu’il sente que vous souhaitez vous engager ou qu’à l’inverse vous avez ça en horreur (surtout qu’on peut toujours changer d’avis entre-temps, selon la tournure de nos expériences sentimentales).

Quelque soit votre avis sur l’engagement, ne vous empressez pas d’évoquer ce thème délicat, vous avez tout le temps pour le connaître et savoir ce qu’il en pense. Vous vous prendrez la tête sur des hypothèses et ça vous gâche la vie pour rien voire même peut freiner votre relation.

Les mecs veulent qu’on les laisse tranquilles à ce sujet, et lorsqu’ils se sentent libres de choisir ils peuvent se montrer plus surprenants qu’on ne le suppose. (Cessez de les sous-estimer !) Après quelques temps vous pouvez toujours vous prononcer sur le sujet si c’est lui qui l’évoque juste pour dire ce que vous en pensez et passer rapidement à un autre thème.

Lire la suite »

, , , , , , , , , , , ,

3 Commentaires